Emma Golmann
Emma Golmann
Emma Golmann

La marche des chômeurs

 

Die arbetlose marsch est une chanson écrite par le charpentier et poète, Mordechai Gebirtig. Né en 1877, il est assassiné d’une balle dans la nuque le 4 juin 1942 par les nazis, lors du « jeudi sanglant », une rafle dans le ghetto de Cracovie, visant à transférer les Juifs du ghetto vers le camp d’extermination de Belzec.

Issu d’une famille de marchands pauvres, M. Gebirtig est un poète, musicien, compositeur autodidacte. Il publie ses premiers textes, dont Der general shtreyk (« La grève générale) », dans le journal de l’Union des travailleurs juifs. Mobilisé au sein de l’armée austro-hongroise lors de la première Guerre mondiale il écrit des poèmes racontant la vie des soldats et leurs aspirations.
En 1938, il écrira la magnifique et bouleversante chanson Es brennt ( « Il brûle »), suite au pogrom de Pzytyk, Pologne, en 1936. Cette chanson devient l’hymne de la jeunesse des ghettos.

L’adaptation de cette chanson par LATWAL, fait partie d’un travail de mise en musique pas encore édité, de 11 poésies yiddish : chansons du ghetto, de résistance. Dans cette version, nous avons inclus des extraits d’interview d’Emma Goldmann, afin de lui rendre hommage et rappeler la proximité (même si ils ne se sont pas connus) entre Golman et Gebirtig, tous les deux juifs, pauvres forcés à travailler très jeunes, autodidactes et engagés ; Emma dans l’anarchisme et Mordechaï le socialisme.